LA LESSIVE AUTREFOIS

Autrefois bien avant l'arrivée de l'électricité et l'eau dans les maisons, faire la lessive était un travail très fatiguant....

Des mamies de Mecé sont venues à l'école nous montrer le travail des laveuses.

Mettre le linge à tremper:

Le lundi est jour de lessive. Alors , le dimanche soir on met le linge sale à tremper dans un baquet en bois ou en zinc avec la lessive qui a servi à bouillir le linge la semaine précédente, ainsi on ne gaspille pas d'eau et de lessive.

Brosser le linge:

Le lundi, il faut brosser le linge d'abord " le blanc " c'est à dire les draps, les chemises, les torchons, les serviettes..., sur le banc à laver avec la brosse de chiendent et le gros savon de Marseille.

Allumer le feu sous la lessiveuse :

Le fagot et les attelles sont là. Il faut commencer par allumer du feu sous la lessiveuse posée sur un trépied et remplie d'eau. On va chercher de l'eau au puits avec des seaux.

Pour faciliter le portage des seaux, on utilise un cercle de tonne à cidre, pour répartir le poids le plus loin du corps.

Faire bouillir le linge :

Lorsque l'eau est chaude, on met la lessive et le linge blanc à bouillir pendant une heure environ. A l'intérieur de la lessiveuse, au centre il y a un tube coiffé d'un champignon qui arrose le linge comme un jet d'eau

Laver " les couleurs" ou " les grosses":

Pendant que " le blanc" bout, les laveuses lavent le linge de couleurs ( les pantalons, les vestes, les bas, les chaussettes...). Ce linge est brossé mais n'est pas mis à bouillir.

Rincer le linge au lavoir ou au douet:

Une fois bouilli, on retire le linge de la lessiveuse avec un gros bâton, car c'est trop chaud pour les mains. Le linge est posé sur une brouette en bois à roue ferrée.

 

Les laveuses s'en vont au lavoir ou au douet pour rincer le linge. Au bord du lavoir, il y a une planche inclinée très large sur laquelle le linge est savonné, brossé, battu et essoré.
Lorsque les laveuses arrivent au douet, elles ont leur tablier ceint à la taille, elles s'agenouillent dans le carrosse disposé au bord du lavoir et dont le fond est couvert de paille pour que ce soit moins dur et moins froid pour les genoux. Quelquefois, il faut commencer par ranger les lentilles d'eau qui se développent à la surface. Puis elles se mettent à rincer le linge . Pour cela elles dessinent avec le linge une sorte de va-et-vient dans l'eau, elles brossent si c'est encore nécessaire et battent le linge avec le battoir.

Les mains travaillent et les langues aussi, au lavoir c'est là que l'on apprend les dernières nouvelles.

Pour que le linge soit encore plus beau, on le passe "au bleu" que l'on met dans le seau.Le linge est enfin posé sur des tréteaux ou dans des bassines puis il est rechargé sur la brouette en bois pour revenir à la ferme ou à la maison.

Sécher le linge:

Le linge est étendu sur des fils et attaché avec des épingles en bois. Il sèche vite au soleil.

Repasser le linge:

Après le séchage, le linge est repassé avec un fer que l'on a chauffé près du feu ou sur un fourneau.

Retour au sommaire
Nous remercions les personnes de Mecé Patrimoine et du Club de l'Entente qui nous ont fait revivre une scène de vie du passé